combustibles

Combustible

Charbon Maulois à votre service

bois 3

Parmi les différentes solutions de chauffage, le bois, le fioul et le gaz font partie des combustibles les plus utilisés. Chacune à leur manière, elles permettent à de nombreuses personnes de faire des économies significatives.

Pour mieux comprendre leur fonctionnement et leur différence, voici tout ce qu’il faut savoir sur ces combustibles.

Les combustibles solides : Le chauffage au bois

L’alimentation d’une chaudière à granulés se fait de manière automatique, mais la température peut être réglée. 

Quant à son fonctionnement, elle reprend le même principe qu’un chauffage au fioul. Les pellets ou les granulés sont acheminés dans une chambre de combustion. Ces morceaux de bois écologiques, de forme cylindrique, ne produisent pas beaucoup de cendres. Lorsqu’ils sont brûlés, ils procurent de la chaleur dans l’ensemble d’un logement. Un circuit de chauffage central se charge de distribuer cette chaleur.

Certains appareils sont capables de produire de l’eau chaude sanitaire. Equipés de quelques matériels supplémentaires, ils sont reliés à un ballon d’eau chaude.

Avantages d’un chauffage au bois

La chaudière à granulés de bois est rentable. En effet, le prix des pellets, des plaquettes forestières et des bûches défie toute concurrence. Parmi les divers systèmes de chauffage, le bois reste le combustible le moins cher du marché. Il permet de faire des économies de chauffage de 30 % en moyenne. Ainsi, le coût d’un chauffage au bois se retrouve amorti.

En outre, l’achat d’une chaudière à bois est rentable en seulement quelques années d’utilisation. En général, il varie entre 10 000 € et 20 000 €. Avec les diverses aides proposées par l’État, il est possible de réduire encore plus ce type d’investissement. D’ailleurs, le prix des granulés se trouve à l’abri des fluctuations du marché par rapport aux autres combustibles fossiles.

Le fioul, un combustible liquide

En général, le combustible liquide comprend entre autres le fioul domestique appelé aussi “fuel” ou “mazout”. Il est issu du pétrole, mais est exempt de toutes substances interdites par la Commission européenne. Ainsi, ce combustible respecte les normes relatives aux installations de chauffage. Mélangé avec d’autres additifs dont de l’hydrocarbure et du colorant, le fioul est adapté à la consommation domestique.

Il possède des caractéristiques physico-chimiques semblables au gazole, mais il se différencie de celui-ci par son indice de cétane et par sa coloration rose.

En outre, la composition du fioul domestique évolue en permanence pour mieux répondre aux exigences environnementales. En effet, son taux de soufre tend à disparaître.

En moyenne, un litre de fioul produit 10,4 kilowattheures d’énergie. Par rapport au gazole, il présente aussi un taux de taxation inférieur. En effet, contrairement à l’électricité dont le prix augmente régulièrement, le prix du fioul connaît parfois des rabais et parfois des augmentations.

Le chauffage à gaz, un combustible rentable

Comme le fioul, le gaz est une énergie fossile. La chaudière à gaz est simple d’utilisation. En moyenne, elle offre un rendement supérieur à 100 %.

Donc, il s’agit d’un investissement rentable sur du long terme, surtout avec les variétés d’appareils qui sont de plus en plus performantes. Avec ces matériels modernes, la consommation de gaz d’un ménage se retrouve réduite de façon considérable. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont sous garanties et peuvent rester en parfait état grâce un entretien régulier.

La chaudière gaz à condensation fonctionne de la même manière qu’une chaudière traditionnelle. La combustion du gaz permet de réchauffer le circuit d’eau du chauffage central. La vapeur d’eau condensée libère de la chaleur et réchauffe à son tour l’ensemble du circuit.

Nos services

charbons

Charbon

Découvrez nos offres de charbon pour votre chauffage.

bois

Bois

Rien de mieux que le boix pour vous chauffer en hiver. Découvrez nos offres.